Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 00:10
Gary Bartz Quartet au Sunside

Par Jo Gatsby


PARIS (Music-lovers) - Le saxophoniste (soprano, alto) Gary Bartz jouait récemment en quartet au Sunside de Paris, en quartet avec Barney Mc All (piano), James King (contrebasse), Greg Bandy (drums). Fabulous.


"Je ne joue pas je raconte une histoire, la musique est une méditation pour moi", m'explique Barney Mc All, sideman de Gary Bartz, l'un des meilleurs saxophonistes contemporains qui fut l'accompagnateur du pianiste américain Mac Coy Tyner après la disparition de John Coltrane.

Gary Bartz parle, chante et joue comme il respire, créant instantanément le lien avec son public, sans s'arrêter entre les morceaux, enchaînant un standard avec un thème de la tradition funfair comme d'autres enfilent des perles ou font l'amour.


Gary a commencé à jouer en scène à onze ans avec des pointures du jazz. Il ne connaissait pas la musique et dit qu'il jouait seulement ce qu'il entendait, c'est tout! Gary aime jouer dans "de vrais night-clubs où les gens peuvent danser". Il ouvre des yeux ronds quand je lui dis que le Sunside a été créé dans un vieil immeuble parisien, où quelques siècles de vie et de commerces divers l'ont précédé. Gary n'a de Gary que le prénom, il pourrait s'appeler Omar Sy dans le film les Intouchables ou Gaspard Hauser ailleurs, au cinéma.


Gary parle de sa grand-mère qui était sa baby sitter et qui s'est endormie pour toujours en sa présence quand il avait deux ans, ce qu'il a compris par la suite.


L'incroyable cohésion de son quartet de virtuoses fait le reste : King est le roi de la "grand-mère", Greg le Brandy des drums, flegmatique comme pas deux, entre anatoles et breaks, thèmes et solis, l'ensemble coule de source, au meilleur niveau d'expression, de poésie et de style. Réconfortant et vrai.


Ne pas manquer :
Ben Sidran quartet les 10, 11, 12 novembre


www.sunset-sunside.com

Repost 0
Published by Jo Gatsby
commenter cet article
24 octobre 2015 6 24 /10 /octobre /2015 16:07

PAR JO GATSBY

Le grand pianiste français Martial Solal revient jouer au Sunset-Sunside du 10 au 11 décembre 2015 en duo avec le saxophoniste Dave Liebman, pour une série de concerts qualifiés à juste titre d'historique par le programmateur maison Stéphane Portet.

 

Martial Solal fait aujourd'hui partie des grands doyens de la musique jazz mondialisée, après près de 60 années de scènes diverses, de composition comme la musique du film"A bout de souffle" de Godard, étant considéré par les érudits de la Philharmonie de Paris comme le musicien le plus important depuis Django Reinhardt, pas moins!

 

Pour notre part, le souvenir de ce que Martial Solal a joué et enregistré en compagnie de nombre d'immenses musiciens de sa génération comme Stéphane Grappelli, Lee Kunitz, ou plus jeunes que lui comme Eric Le Lann (Tptte), Joachim Kühn (piano et orgue) a marqué la seconde moitié du XXe siècle comme le début de celui-ci.

Proche de son public, virtuose ET excellent sideman aux côtés des plus grands de ses pairs, Martial Solal a mené de surcroît une grande carrière de pianiste soliste dans le monde entier.

"Reconnu comme l'un des plus importants musicien de jazz à avoir émergé en France, comptant parmi les rares à avoir conquis l'admiration de ses homologues américains (Duke Ellington se fendit à son égard de compliments des plus élogieux), Martial Solal a fait office de « parrain » pour toute une génération de pianistes, notamment au travers d'une émission radiophonique sur France Musique dans laquelle il invita les plus brillants représentants de ses jeunes confrères, dont certains reconnaissent son influence : Manuel Rocheman, Jean-Michel Pilc, Baptiste Trotignon, Franck Avitabile, etc. La création par la Ville de Paris en 1998 d'un concours international de piano jazz portant son nom rend hommage à son talent, tout comme l'attribution en 1999 du Jazzpar Prize, le « prix Nobel » du jazz", poursuit à son sujet le site web de la Philharmonie de Paris. Autant dire l'un des pères du jazz français actuel, voire bien au-delà de l'hexagone!

 

PRATIQUE - Les 10 et 11 décembre 2015 en deux sets chaque soir au Sunside

http://www.sunset-sunside.com/2015/12/artiste/2082/3407/

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Repost 0
Published by Jo Gatsby
commenter cet article
18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 14:16

Par Jo Gatsby

CHET_BAKER.png

(Ph SD Archives Sunset-Sunside)

PARIS (Music-Lovers) - Personnage et musicien hors norme, fragile et rebelle à la fois, figure des années 1950 décédé en mai 1988 voici 25 ans cette année, Chet Baker était un trompettiste et chanteur de génie, nous écrit Stéphane Portet, responsable de la programmation du Sunset-Sunside à Paris. Il a fréquenté ardemment les clubs de jazz parisiens et en particulier le Sunset. Le Sunset-Sunside de Paris et quelques-uns des meilleurs jazzmen et women français vous proposent en octobre un très bel hommage à ce géant de la trompette jazz dont le style a influencé plusieurs générations de musiciens dans le monde. Pour l'avoir entendu jouer en France en 1983, je peux vous assurer que ce souvenir est totalement indestructible. Chet was the best!

11/10 : Elisabeth Caumont “Chet Baker mon amour” Quintet
Concert à 21h – Entrée 25/22 euros
Elisabeth Caumont – vocal ; Luca Bonvini – trompette ; Benoit de Mesmay – piano ; Mauro Gargano – c.basse ; Andrea Michelutti - batterie
Il y a 20 ans, Elisabeth Caumont écrivait « Chet Baker mon amour ». Dans cette magnifique chanson, elle faisait une déclaration d’amour au trompettiste et chanteur Chet Baker et lui demandait de rester parmi nous. Il disparaissait quelques mois plus tard dans de tragiques circonstances.

Pour rendre hommage à ce légendaire jazzman américain disparu le 13 mai 1988, Elisabeth Caumont partagera la scène avec le charismatique trompettiste Eric le Lann, étoile du jazz français et ami de longue date. Les excellents et tout aussi fidèles Benoit de Mesmay, Luca Bonvini, Andréa Michelutti et Mauro Gargano, feront également de cette soirée un moment unique de rencontre entre la musique et les mots d’Elisabeth, qui nous disent son amour du jazz. 

12/10 : Eric Le Lann “I remenber Chet” Trio featuring Nelson Veras
Festival “Jazz sur seine”
Concert à 21h30 – Entrée 25/22 euros
Eric Le Lann – trompette ; Nelson Veras – guitare ; Matthias Allamane – c.basse
Le trompettiste breton a une carrière à faire tourner la tête. Après avoir débuté aux côtés de René Urtreger, Aldo Romano, Pepper Adams ou encore Martial Solal, il joue au cinéma avec Dexter Gordon et Herbie Hancock dans le film "Autour de minuit" de Bertrand Tavernier. Alternant composition pour le cinéma, jazz fusion (avec Paco Sery et Mike Stern) ou chanson française (il a joué avec Edith Piaf et Charles Trénet), Eric le Lann nous dévoile aujourd'hui son nouveau projet en trio, en hommage à l'une de ses idoles: Chet Baker. A déguster sans modération.

13/10 : Hommage à Chet Baker avec Fabien Mary “Love for sale” Trio
Festival “Jazz sur seine”
Concert à 20h30 – Entrée libre
“Si Fabien Mary, armé de pied en cap, était apparu sur la scène du jazz vers 1960, nul doute qu'il eût été sacré meilleur trompettiste français de hard bop. Tentez l'expérience avec un amateur sagace, faites-lui écouter Conception en aveugle, il dira : Kenny Dorham, Lee Morgan, Donald Byrd ? De Kenny Dorham, Fabien Mary a la sonorité claire et pas cuivrée, le phrasé précis, l'habileté à enchaîner les idées en suivant tous les accords de passage, l'énergie contenue. Fabien Mary, 34 ans, est donc le meilleur trompettiste hard bop français et le premier des revivalistes” , écrit Michel Contat. Pour l’occasion, il remet au goût du jour le répertoire West Coast de Chet Baker. 


Du 11 au 13 octobre 2013

Renseignements : Stéphane PORTET
Sunset – Sunside
60, rue des Lombards – 75001 Paris
www.sunset-sunside.com

www.myspace.com/sunsetsunsidejazzclub

Repost 0
Published by Jo Gatsby - dans NEWS DU JAZZ
commenter cet article
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 00:39


JO GATSBY

PARIS (Music-Lovers) - A deux pas du boulevard Raspail, rue Vavin à Paris, dans le 6e, Claudia Pereira et Francis Demange peuvent à présent jouer et chanter "Cry me a River", "My Favorite things" "Spain" et d'autres standards, grâce à Alain Ouandji, à sa femme, son fils, son oncle et sa nièce, qui ont ouvert JAZZ ACT au début 2012.

La programmation, à la fois sympa et ouverte au jazz pro, amateur, au classique, au chant, surprend par sa qualité.

Le Fabien Mary Octet, le quartet de Luigi Grasso, Laura Citores sont attendus en juillet.

Une petite faim? Vous pourrez aussi goûter en musique fromages affinés, panache de saumons fumés, fromage blanc au coulis de fruits rouges, le tout arrosé de vins du terroir selon l'humeur du jour, provenant de plusieurs régions

More details : www.jazzact.net

10€ la boisson qui tient lieu d'entrée, au 28, rue Vavin, Métro ND des Champs

Tel.: 06 19 31 97 18

Repost 0
Published by Jo Gatsby - dans NEWS DU JAZZ
commenter cet article
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 19:34

PAR JO GATSBY


 

Samedi 10 décembre, a eu lieu une rencontre exceptionnelle entre les meilleurs comédiens français de théâtre d'improvisation et le Big Band Note Bleue, de Saint-Barthélemy d'Anjou.

 

Cette soirée d'exception a eu lieu à  l'Espace LONGUENEE de La Meignanne au Plessis-Macé, à 20H45.

Un grand match d'Improvisation Théâtrale y était organisé par  La LIMA, compagnie angevine de théâtre d'improvisation, qui se produira versus La LIFA (groupe de Paris), mon tout a eu lieu sur des ambiances swing et jazz interprétées en direct live sur scène  par Le Big Band NOTE BLEUE (St Barthélémy d'Anjou).

 

Une autre soirée analogue aura lieu en mars au Théâtre du Quai à Angers.


Réservations à la FNAC et dans vos lieux habituel d'achats de spectacles.

2 heures de spectacle complet! 

Repost 0
Published by Jo Gatsby - dans STAR'S WAR
commenter cet article
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 21:42

PAR JO GATSBY

MAIA-VIDAL.jpg


David Beaugier (Crammed discs) annonce la sortie du vrai premier disque de la musicenne, chanteuse, artiste d'origine états-unienne mixte Maïa Vidal, "God is my bike", chez Crammed Disc.

David explique que Maïa Vidal joue du violon, de l'accordéon, de la guitare, des percussions, d'instruments jouets et de sa voix incomparable pour créer un univers absolument captivant. Il nous dit qu'elle "pimente son songwriting résolument moderne d'un soupçon de mélodies désuètes, et nous emmène dans un voyage à la fois tendre et cruellement honnête, sans jamais se départir de son sens de l'émerveillement.

Maia_Vidal_4__c__Noni_Korf_Vidal_lores-1.jpg

MAÏA VIDAL • God is my Bike -> 31 octobre 2011 

‘God is My Bike’ ("Dieu est mon vélo") est un premier album qualifié par David B. de "très frais et étonnamment mûr, venant d'une artiste aussi jeune". Faîtes un tour en scène avec Maïa en utilisant les liens proposés et vous comprendrez vite ce qu'il veut dire!

Ce CD a été enregistré à Barcelone par Gius Cobelli, qui l'a co-réalisé avec Maïa et qui a également joué de la trompette et de la batterie.

Marc Ribot joue de la guitare sur deux titres. Maïa, précise David Beaugier (Crammed D) a assuré toutes les autres parties instrumentales ainsi que l'univers visuel (graphisme et vidéos) qui accompagne ses chansons. C'est en fait le 2e album de Maïa Vidal, après ‘Poison’, un EP autoproduit qu'elle a fait paraître sous le nom "Your Kid Sister", album dans lequel comptines hantées et valses nostalgiques s'avéraient être des reprises de morceaux punk emblématiques du groupe Rancid, en hommage aux chansons que Maïa adorait quand elle avait quinze ans.

Maïa est née aux Etats-Unis, de parents franco-espagnol et germano-japonais, précise son agent, qui note qu'elle a étudié à Montréal, a vécu deux ans à Barcelone, et partage désormais son temps entre New York et Paris. Tout ce qu'il faut pour tenter une sortie, surtout lorsqu'on écoute ...ou que l'on regarde ce qu'elle fait :)

 MAIA-Vidal_wildthing_lores.jpg

 http://www.youtube.com/watch?v=8Ed8u4IxY3I 
http://www.thefurioussessions.com/maia_en.html 
http://www.youtube.com/watch?v=xSa0JALij-k




EN CONCERT
10.11  (FR)  ST LO, Festival Rendez-vous Sonique
17.11  (FR)  LILLE, La Péniche
18.11  (BE)  BRUXELLES, Potemkine
21.11  (DE)  HAMBURG, Knust
22.11  (DE)  BERLIN, Festsaal Kreuzberg
24.11  (DE)  FRANKFURT, Brotfabrik
26.11  (BE)  BRUGES, Cactus
29.11  (ES)  TALLIN, Concert Hall
02.12  (FR)  RENNES, Festival Bar en Trans
05.12  (FR)  LA ROCHELLE, Le Chantier des Francos (jusqu’au 9.12)
16.12  (FR)  MAUBEC, La Gare
19.12  (JP)  TOKYO, Shibuya Ax

22.12  SP)  BARCELONA, Sala Apolo
11.01  (NL)  GRÖNINGEN, Eurosonic
01.02  (FR)  ST JEAN DE LA RUELLE, Festival Rue de L'accordéon
09.02  (FR)  FRANCHEVILLE LES BAS, Iris



SORTIES CRAMMED DISCS : AUTOMNE 2011
- MEGAFAUN • Megafaun -> 26 septembre 2011

- LA CHIVA GANTIVA • Pelao -> 17 octobre 2011
- MAÏA VIDAL • God is my Bike -> 31 octobre 2011
- BALOJI • Kinshasa Succursale -> 21 novembre 2011
- THE REAL TUESDAY WELD • The Last Werewolf -> novembre 2011

Ils sont fous ces belges :)

http://www.crammed.be

Repost 0
Published by Jo Gatsby - dans AVIS DE CD...
commenter cet article
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 00:10
Après une belle saison 2010-2011 qui a vu se succéder des talents planétarisés comme le pianiste Yaron Hermann (photo), le Sunset/Sunside de Paris propose un automne de feu. Jugez-en par vous-même. Au Sunset 60 rue des Lombards - 75001 Paris infoline 01 40 26 46 60 www.sunset-sunside.Bonjour, Cette programmation est définitive et annule la précédente. En rouge, les modifications et rajouts. Bonne lecture et encore merci de votre soutien. Au Sunset 60 rue des Lombards - 75001 Paris infoline 01 40 26 46 60 www.sunset-sunside.com ---------------------------------------------- 1/10 : “Jazz Vocal is Now” avec Agathe Iracema, Monica Shaka, Madeleine Besson, Chloé Cailleton (dans le cadre de la nuit blanche) Concert à partir de 20h30 – Entrée gratuite Agathe Iracema quartet 20h30-21h30 Chloe Cailleton trio 21h45-22h45 Monica Shaka duo 23h00-00h00 Madeleine Besson group 0h15-1h15 Le jazz vocal connaît un renouveau sans précédent depuis les années 90’s avec de grandes divas telles Diana Krall, Norah Jones ou encore Diane Reeves. Le jazz français n’échappe pas à la règle et bénéficie d’une scène de jazz vocal fructueuse et novatrice. un véritable panel de cette scène sera présentée en entrée libre au Sunset – Sunside spécialement pour « Nuit Blanche ». 4/10 : Yasmine Kyd Live Project jazz soul Concert à 20h – Entrée 12/10 euros Yasmine Kyd – vocal ; Laurent Avenard Kholer – guitare ; Lionel Neuveux – basse ; Ben Rando – claviers ; Mat Stora - batterie Voix de velours brut venue de la soul et du jazz, de Bretagne et de Kabylie, Yasmine Kyd s’inscrit dans la lignée de songwriters intemporelles telles que Rickie Lee Jones et Joni Mitchell, avec en supplément le feeling funky et les résonnances actuelles d’une Erykah Badu. On reste captivé du premier au dernier morceau de « Earth Woman » (terrienne), 1er album solo de la chanteuse, tant son univers et sa voix vibrent, captivent et surprennent. Le Yasmine Kyd Live Project au complet interprétera les titres du 1er album et quelques inédits en exclusivité ! 5/10 : Michel Van der Esch Trio jazz vocal Pour la sortie de l’album “Wyhiwyg” (autoproduction) Concert à 20h – Entrée 15/12 euros Michel Van Der Esch – piano, vocal ; Olivier Rivaux – c.basse ; David Pouradier-Duteil – batterie Le pianiste Michel van der Esch présente le dernier opus de son nouveau trio : Wyhiwyg, acronyme de "What you hear is what you get", un trio ou la virtuosité et la créativité de chacun est au service d'un Jazz moderne accessible et sans complexes. 80 % de standards triés sur le volet (Mingus, Powell, Monk), quelques compositions...Et quelques chansons !!! 6/10 : Vandojam avec Michael Cheret Quartet invite Sébastien Jarousse & tentet franco-allemand jam session Concert à 21h30 – Entrée gratuite La direction artistique du Tentet franco-allemand est assurée par lescompositions et les arrangements de Sébastien Jarrousse (sax ténor/sop) du côté Français et celles de Lars Duppler (piano) du côté Allemand. La création de ce Tentet a été naturellement inspirée par le Big Band d’Albert Mangelsdorf dans lequel Sébastien Jarrousse s’est produit durant 5 années ainsi que par d’autres arrangeurs comme Bob Brookmeyer, Maria Schneider ou Walt Weskopf. L’idée est de recréer un ensemble franco-allemand autour d’un Tentet de Jazz qui rassemblerait 4 musiciens Français de moins de 30 ans étudiant du Conservatoire National de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP) et 4 musiciens Allemands de moins de 30 ans étudiants de la Musik Hochschule de Cologne. Cet ensemble franco-allemand a pour mission de créer une rencontre entre de jeunes artistes Français et Allemands au sein d’un grand ensemble de jazz aux couleurs contemporaines. Cet orchestre est soutenu par l'OFAJ (office franco-allemand pour la jeunesse). 7/10 : Hervé Samb / Reggie Washington / Olivier Temime / Chander Sardjoe jazz fusion Concert à 21h30 – Entrée 23/20 euros Dès son arrivée à Paris en 1998 Hervé Samb, guitariste surdoué au jeu incisif et fougueux, intègre diverses formations et débute une carrière internationale en compagnie de David Murray, Meshell Ndegeocello, Cheick Tidiane Seck, Jacques Schwarz-Bart. . . Aujourd’hui, outre ses activités de sideman, il nous présente son premier opus en son nom, « Cross Over », qui résume l’intime relation entre l’Afrique et l’Amérique Noire. « Un projet musical détonnant: mélange savant de blues-rock, de jazz et de rythmes africains, le tout appuyé par un DJ aux platines. Un projet ambitieux et énergétique qui prend aux tripes et qui vous entraîne à danser, combinaison magique entre Afrique et Amérique, noires toutes deux… un excellent cocktail de musique traditionnelle épicé aux sons les plus électriques… » Frankie Bluesy de Paris-Move Jazz à Roland Garros Musée de la fédération française de tennis Stade Roland-Garros 2, avenue Gordon-Bennett 75016 Paris (Entrée Porte des Mousquetaires) Accès : M° Porte d’Auteuil – ligne 10 & Bus facilité de stationnement avenue Gordon Bennett infoline 01 40 26 46 60 www.sunset-sunside.com 8/10 : Kellylee Evans Quartet “hommage à Nina Simone” Concert à 21h – Entrée 30/25 euros Kellylee Evans – vocal ; Fabrice Moreau – batterie ; Matthias Allamane – c.basse ; Eric Lohrer - guitare Multi-primée outre-Atlantique, notamment par le prestigieux Prix Thelonious Monk, la canadienne Kellylee Evans arrive en France avec son dernier album" Nina" entre jazz, pop et soul. Elle y rend hommage à la grande chanteuse et pianiste Nina Simone qu’elle porte en elle depuis de nombreuses années et pour laquelle elle éprouve une admiration toute particulière. Une grande dame du jazz vocal qui nous sidère à chaque apparition. Immanquable. 8/10 : Bonobo Trio jazz pop Pour la sortie de l’album “together” chez Neuklang Concert à 20h pétante – Entrée 12/10 euros Gaëtan Allard – batterie ; Pierre-François Blanchard – piano ; Maurice Spitz – c.basse, chant « Notre trio joue avec l’énergie du rock, et l’interaction du jazz, sur des harmonies pop expérimentales. De Zappa à Bach, de Hendrix à E.S.T, les frontières musicales tombent avec le boNObo-trio. La musique est jouée en trio, avec une attention particulière prêtée à l’acoustique : piano à queue, batterie, contrebasse, et le chant lead de Maurice Spitz, qui scandent les textes poètiques du boNObo-trio. » 8/10 : Philippe Sellam & Gilles Renne “No Spirit” jazz groove Pour la sortie “Give me 5” chez Must Record Concert à 22h – Entrée 23/20 euros Fred Dupont – orgue ; Christophe Bras – batterie ; Gilles Renne – guitare ; Philippe Sellam – sax alto Gilles et Philippe ont réalisé ensemble de nombreux projets musicaux entre autres African Project, une fusion de la musique traditionnelle africaine avec le jazz. Aujourd’hui, leur nouveau quartet No Spirit, composé des meilleurs musiciens de la scène parisienne, procède de ce désir de quadriller l’univers d’un jazz prenant appui sur des « grooves » actuels où les canevas harmoniques souples, soutenus par les sonorités enivrantes de l’orgue permettent aux improvisateurs toutes les audaces. Un jazz groovy sans aucun état d’âme. 10-11/10 : Nelson Veras / Stéphane Galland / Thomas Morgan jazz contemporain Pour la sortie de l’album “Rouge sur blanc” chez Bee Jazz Concert à 21h – Entrée 25/22 euros Nelson Veras – guitare ; Stéphane Galland – batterie ; Thomas Morgan – c.basse Nelson Veras est un guitariste brésilien révélé en France par Frank Cassenti lors d’un tournage avec Pat Metheny; il le présente à Aldo Romano qui le prend sous sa coupe. Après un bref retour au Brésil, Nelson Veras décide de s’installer définitivement à Paris; Il y croise Michel Petrucciani, Steve Coleman, Magic Malik, Lee Konitz, Rick Margitza... Cet ovni de la guitare jazz suscite le respect et l’admiration de l’ensemble de la profession. Pour preuve, sans aucune notoriété, il signe chez Label Bleu puis chez Bee Jazz qui vient de sortir sa troisième mouture. Un évènement rare pour ce génie de la guitare ! Incontournable! 12/10 : Yapa invite Kientaga Pigdewinde Gerard & Koto Brawa (soirée Burkinabe) jazz world Concert à 20h30 – Entrée 12/10 euros Simon Chenet – guitariste ; Christophe Combet – guitariste ; Fabrice Bourguignat – guitariste ; Xavier Hamon – percussions YAPA est un trio de guitares accompagné d'un percussionniste qui joue ses compositions depuis plus de 10 ans malgré la jeunesse de ses membres. La complicité des musiciens, la qualité du jeu et des compositions provoque l'imaginaire et captive tous les publics. Leurs guitares folk et blues n’ont pas fini de vous faire voyager et danser car ils reviennent avec un nouvel opus, « Pariwaga » (feat Patrice, Salif Diarra, Victor Démé) à sortir chez Chapa Blues/Naïve. Venez découvrir les nouvelles compos de ce quartet aux milles couleurs qui sera vous raconter avec poésie mais sans aucun mots vos rêves les plus secrets. Longue vie à « Pariwaga » ! 13/10 : Some Like It Odd pop Jazz Concert à 20h30 - Entrée 15/12 euros Alejandra Roni-Gatica – chant ; Matthieu Dersy - piano, claviers ; Bruno Schorp – c.basse; Julie Saury – batterie ; Séverine Kallou - choeurs Some Like It Odd revient avec des nouveaux titres aux mélodies entêtantes, prémices d’un prochain disque prometteur. En novembre 2008, le groupe sort chez Le Chant du Monde son premier opus, sur lequel on peut entendre, entre autres, James Mac Gaw, le guitariste de Magma, le tromboniste Sébastien Llado (Orchestre National de Jazz et Lenny Kravitz) et Fabien Haimovici (Tété, Laurent Voulzy, Les Enfoirés et Tania Maria). Le nom affiche d’emblée le style : « Pop Jazz ». Some Like It Odd poursuit aujourd’hui son aventure musicale en réussissant un mariage inédit de différents univers : celui du jazz, de la soul, du hip hop et de la pop anglaise. 14/10 : Maité Dono & Baldo Martinez “Sons-Nus” jazz folk Concert à 20h pétante – Entrée 12/10 euros Maité Dono – vocal ; Baldo Martinez – c.basse SONS-NUS (sons nus) est le duo où la voix de Maite Dono et la contrebasse de Baldo Martinez rencontrent le jazz, le folk et la libre improvisation. La voix chantée ou parlée (utilisant la poésie comme une ‘voie’ : Uxio Novoneyra, Dono elle-même) peut voyager du connu à l’inconnu, et la contrebasse affine la musique et l’expression de tout l’ensemble. SONS-NUS est né de l’idée de travailler sur un projet plus intime donnant plus de liberté à la créativité. Ce duo réunit deux grandes figures de la scène musicale espagnole qui ont fait mûrir leur relation artistique par leur participation à de nombreux festivals dans le monde. Une découverte made in Sunset. 14-15/10 : Greg Zlap jazz blues Concert à 22h – Entrée 25/22 euros Greg Zlap – chant, harmonica ; Eric Starczan – guitare ; Damien Cornelis – clavier ; Tristan Bres – basse ; Toma Milteau – batterie "Quand on parle de l’harmonica, beaucoup pensent à Bob Dylan. Pourtant, loin de la virtuosité, il ne fait presque que respirer dans son harmonica ! C’est de cette spontanéité dont Greg Zlap veut nous parler dans son nouvel album : il veut nous parler de l’air, de la respiration, du souffle qui anime ses harmonicas et sa voix. AIR a été écrit sur la route, pendant le Tour 66 avec Johnny Hallyday, entre l’excitation de la scène et la solitude des chambres d’hôtel, toujours en mouvement. Dans son spectacle AIR, Greg Zlap nous raconte ses histoires Blues à couper le souffle." 17/10 : Exultet jazz new talent Pour la sortie de l’album “Kern” chez Double Moon Records Concert à 20h30 - Entrée 15/12 euros William Rollin – guitare ; Stanislas Delannoy – batterie, percussions ; Christophe Girard – accordéon « La musique d'EXULTET�est hybride et en appelle à l'imagination ; Hérissée de Rock, elle avance à pas de Jazz sur les terres de la Pop et des Expressions Contemporaines , jusqu'aux sentiers escarpés de l'Abstraction Bruitiste. À travers des compositions originales, taillées sur mesure pour un trio qui affirme d'emblée sa singularité de par sa nomenclature même se distille une matière sonore inédite, multiple et changeante.�Dans ce creuset en forme de triangle équilatéral bouillonnent ensemble influences diverses, réminiscences, chants spontanés, formes écrites, cristaux d'impressions, images... Le tout sur un feu de Groove et d'énergie communicatrice ! » A noter qu’ils ont été honoré par le pestigieux concours de la Défense comme deuxième prix de formation, de composition et d’interprète. L’avenir est là. 18/10 : Trio Corrente jazz brésil Concert à 21h - Entrée 20/18 euros Fabio Torres – piano ; Paulo Paulelli – c.basse ; Edu Ribeiro – batterie "Le Trio Corrente est un all-star trio formé de trois des meilleurs musiciens de jazz issus de la scène de Sao Paulo : Edu Ribeiro, que l'on peut retrouver au côté de Yamandu Costa ou Joao Bosco, alors que Fabio Torres et Paulo Paulelli travaillent régulièrement avec Joyce et Rosa Passos. Le trio propose une relecture personnelle et originale des standards de la musique brésilienne de Jobim à Pixinguinha ainsi que des compositions propres. Les arrangements présentés sont d'une richesse exceptionnelle et leur communication musicale/interplay presque télépathique. Les influences du groupe vont de Bill Evans, à Brad Mehldau en passant par Jacob do Bandolim et Villa Lobos. Cette année, ils ont conquis la star du Latin Jazz Paquito d'Rivera après l'avoir invité pour une série de concerts dans le Nordeste du Brésil. Le renouveau du jazz brésilien est en route et le Trio Corrente en est sûrement un des chefs de file !" 19/10 : Vent d’Ouest Klezmer Band jazz klezmer Concert à 21h – Entrée 15/12 euros Patrick Vinot – clarinette, saxophones ; Christophe Grisard – guitare ; Rodolphe Moutier – accordéon ; Baptiste Dasilva – basse Un répertoire énergique, oscillant entre réarrangements de standards de la musique juive et compositions originales, mis en scène de façon humoristique et une complicité sans borne entre les musiciens, font de cette formation un projet original et unique. Primés au festival international de musique juive d’Amsterdam en 2010, le Vent d'ouest Klezmer Band se déplacera à New york dans le cadre du festival « schmooze 2012 » organisé par l'International Jewish Presenters Association. 20/10 : Trunks pop rock Pour la sortie de l’album “On the roof” chez le Son du Maquis Concert à 21h – Entrée 15/12 euros Régis Boulard – batterie, chant ; Stéphane Fromentin – guitare, basse ; Florian Marzano – guitare ; Daniel Paboeuf – saxophones ; Laetitia Sheriff – basse, chant Créée en 2006, Trunks est résolument une formation musicale à mi-chemin entre groupe et collectif. Autour de musiciens expérimentés et aux parcours remarqués, issus de la pop-rock et des musiques improvisées, Trunks délivre un univers où s’entrechoquent des instrumentaux aux climats sonores détonants avec des chansons hors normes et étonnantes, inspirées par des haïkus de l’écrivain Jack Kerouac. Sortie d'un 45t en mars 2010, préfigurant leur deuxième album « on the roof » (Sept. 2011) 21-22/10 : Jerry Bergonzi & Dick Oatts Quartet jazz master US Concert à 21h30 - Entrée 25/22 euros Jerry Bergonzi – saxophones ; Dick Oatts – saxophones ; Andréa Michelutti – batterie ; Dave Santoro – c.basse Le saxophoniste américain qui fait déplacer les autres saxophonistes... Jerry Bergonzi est un vrai technicien du saxophone et on regrette que sa notoriété ne soit pas suffisamment développée aux yeux du grand public et des médias; avis aux amateurs... Bonne définition du jazz vivant. 24/10 : Alexia Coralie Quartet chanson française Pour la sortie de l’album “Double Jeu” (autoproduction) Concert à 21h – Entrée 15/12 euros Michel Gagliolo – clavier ; Florent Richard – basse ; Olivier Lerat – percussions ; Jessy Rakotomanga – batterie ; Alexia Coralie - vocal L’album « double Jeu » ne pouvait naître que sur scène. L’adrénaline, la tension et l’échange avec le public et les musiciens ont donné « l’âme » de cet album. Passant du jazz à la bossa sans oublier la langue française au service du métissage musical. Alexia Coralie et son quartet vous invite au voyage … 25/10 : Leila Duclos Trio Pour la sortie “Interaction” Concert à 21h – Entrée 15/12 euros Leila Duclos – chant, guitare ; Cyril Duclos – guitare solo ; Cyril Morin – guitare Leila et Cyril Duclos , un père et sa fille, forment un duo harmonieux où leur complicité musicale se traduit de génération en génération ! Leila, figure montante du jazz vocal féminin, et Cyril, guitariste de talent au style intriguant, vous proposent un spectacle alliant émotion, solos virtuoses et rythmes endiablés pour cette présentation d'album. Trois guitares , une voix : il n’en faut pas plus pour swinguer ! 26-27/10 : Gilles Naturel Sextet featuring Nasheet Waits jazz contemporain Pour la sortie de l’album “Contrapuntic jazz band” chez Space Time Records Concert à 21h30 – Entrée 25/22 euros Nasheet Waits – batterie ; Fabien Mary – trompette ; Guillaume Naturel – saxophones ; Jerry Edwards – trombone ; Bastien Still – tuba ; Gilles Naturel – c.basse Gilles Naturel, contrebassiste incontournable de la scène française, qui joue régulièrement avec Benny Golson et Kirk Lightsey, nous présente le « Contrapuntic jazz band ». Un projet entièrement nouveau et original : La tradition millénaire du contrepoint appliquée au jazz. L’écriture n’est plus seulement verticale mais les lignes mélodiques horizontales s’enchevêtrent et nous emmènent dans un univers musical encore inexploré. Ce projet laisse une large place à l’improvisation et les musiciens de ce sextet, tous leaders, peuvent affirmer leur personnalité dans ce contexte très libre, ou la section rythmique la plus simple, contrebasse – batterie, est complétée par des back grounds de cuivres d'une grande efficacité. 28/10 : Tam de Villiers Quartet jazz contemporrain Pour la sortie de l’album “Motion unfolding” chez Double Moon Records Concert à 21h30 – Entrée 20/18 euros Tam de Villiers – guitare ; David Prez –saxophones ; Bruno Schorp – c.basse ; Karl Jannuska – batterie Le quartet du guitariste (lauréat du 1er prix de soliste aux Trophées de Sunside 2009), Tam de Villiers nous amène vers un paysage insolite de rythmes ensorcelants et harmonies savantes avec une forte puissance mélodique. Bien ancré dans son temps, ses compositions touchent autant le monde du rock progressif que celui du jazz, avec des formes onduleuses et des structures atypiques. D’origine britannique, Tam de Villiers sort un premier album "ALBA LUX" en 2008 avec cette équipe de musiciens déjà bien appréciés sur la scène jazz française. Apres cet premier opus, bien reçu par les chroniqueurs, ils enregistrent "MOTION UNFOLDING" et ouvrent la porte à un invité de marque : le chanteur David LINX sur deux titres de l’album, chez le label allemand, DOUBLE MOON RECORDS 29-30/10 : David Reinhardt Trio gipsy jazz Pour la sortie de l’album “Colombe” chez Cristal Concert à 21h30 – Entrée 25/22 David Reinhardt – guitare ; Florent Gac – orgue ; Yoann Serra - batterie "3ème album pour le jeune guitariste David Reinhardt et deuxième album pour le David Reinhardt Trio, formation maintenant établie avec laquelle David garde sa ligne conductrice, se détacher de la couleur « manouche » tout en gardant l’âme de cette musique. Après son album « Way Of Heart », et une centaine de concerts, Colombe reflète la maturité du trio. Après avoir accueilli des invités comme Olivier Temime, Sébastien Giniaux, Cyrille Aimée, David joue ici la carte du trio, en jouant tour à tour guitareélectrique, électro acoustique, et sèche. Il donne ainsi à cet album différentes couleurs, avec un spectre allant du standard jazz à la bossa, enpassant par une reprise du « Love Theme » du film Spartacus, comme à sonhabitude. David laisse également la part belle à Florent Gac et à Yoan Serra, qui signent respectivement 3 compositions. Avec ce nouvel opus, David a voulu rendre hommage à sa grand-mère, Colombe, d’où l’album éponyme." 31/10 : Matt Slocum Trio featuring Sam Yahel jazz master US Pour la sortie de l’album “After the storm” Concert à 21h30 – Entrée 25/22 Sam Yahel – piano, fender rhodes ; Matt Slocum – batterie ; Massimo Biolcati Encensé par Peter Erskine qui le décrit comme batteur très précoce avec un style bien a lui, Matt Slocum fait partie de cette nouvelle génération qui mèle la tradition jazzistique aux musiques actuelles et urbaines. Dans la lignée du trio E.S.T, il est brillamment accompagné du pianiste américain Sam Yahel (Joshua Redman, Bill Frisell) et Massimo Biolcati (Lionel Loueke, Ravi Coltrane). Une découverte made in Sunset.
Repost 0
Published by Jo Gatsby - dans NEWS DU JAZZ
commenter cet article
23 juin 2011 4 23 /06 /juin /2011 00:58

Par Jo Gatsby 

Poête, jazzman et "song writer" new-yorkais", Ben Sidran ouvrait son show au Sunside de Paris cette semaine en expliquant sur un fond d'accords groovy pourquoi il vient d'enregistrer un CD des meilleures chansons de Bob Dylan. Pourquoi Dylan, plutôt que d'autres stars du rock'n'roll qui font aussi partie de ses amis? "Parce qu'on devient ce qu'on écoute", dit Ben Sidran, pianiste de blues, accompagné avec brio par son fils Léo à la batterie, l'impressionnant Bob Rockwell au saxo ténor et Billy Peterson à la contrebasse.

"Que vous soyez dieu ou démon, buveur de lait ou de whisky, vous servirez toujours quelqu'un", chante Sidran, dans la foulée de Dylan, son aîné d'un an dont il fait revivre le génie musical et poétique. Musicalement, c'est top: rythmique à réveiller les morts vivants que nous sommes parfois, binaire à souhait, solis de clubs pêchus, toujours justes de Ben S. au piano, un rien plus virtuoses de Rockwell au saxo, qui n'a rien à envier à un Zoot Sims ni à beaucoup d'autres, en fidéle régulier de la scène jazz danoise de Copenhague où il vit depuis 26 ans, entre deux tournées avec Ben Sidran un peu partout dans le monde.

"Je vois mes vieux potes évoluer, certains se rangent et d'autres continuent à vivre", chante Ben et Dylan avec lui. Brave new world. Puis vient "Celia", une composition jamais jouée en scène, qui fleure bon son standard de jazz be bop revisité à la sauce Sidran, sidérante, à vrai dire. Sidérante, cela signifie que cela vous remplit la tête d'étoiles et de toiles pour pas un rond de plus que le ticket d'entrée au Sunside, Bob Rockwell se chargeant d'arranger le reste avec son saxo.

Highway 61

Léo Sidran vient d'être papa, nous a dit Stephane Pontet, le programmateur du Sunset-Sunside en début de set - comme au tennis, ça se joue en set, le vrai jazz :-))) "Je ne cherche pas à vous battre, à vous combattre, à vous nier, à vous diminuer, tout ce je veux c'est être ami avec vous" chante Dylan Sidran. "Je ne cherche pas à te tromper, à te séduire, à te posséder, tout ce que je veux c'est être ami avec toi", chante le poète. Là, c'est utile de comprendre un peu l'américain, car les potes de Sidran présents dans la salle l'interpellent. Mais aussi après, lorsqu'il présente cette chanson - Highway 61 - où Dylan remet en scène Moïse, à qui un Dieu plus humain que les dieux d'avant dit qu'il refuse le sacrifice de son fils ou de quiconque comme preuve de sa foi en lui, avant un subtil dialogue entre père et fils au piano et à la batterie! Hier en Afrique, pour 82' de concert après 36h d'avion, Ben dit qu'il a un peu l'impression que la terre glisse sous leurs pieds, "mais c'est pas du tout désagréable, rassurez-vous"!

Ben cause volontiers entre deux thèmes, ça se supporte bien quand on pige ce qu'il dit car ça reste assez fin : il raconte comment Bob Rockwell lui avait refusé une fois une avance cash qu'il voulait lui proposer "parce qu'il n'était pas habitué"! Break et rebelote. Marmaduke the mouse, de Charlie Parker, puis une ballade bluesy à souhait. Ben Rockwell m'a dit pendant le break qu'il vient juste de s'acheter son premier ordinateur pour écouter de la musique sur I Tunes, U Tube & Cie. Il joue comme quelqu'un qui a passé sa vie à écouter les autres tout en jouant. Pourvu que l'ordi ne gâche pas ça.

Puis Ben taille un short aux jeunes traders de Wall Street : "il faut comprendre ce qui vous arrive quand ça vous arrive! Ces jeunes gars se font juste beaucoup trop d'argent!", dit celui que le London Times appelle le premier jazzman rappeur. Ben raconte une autre histoire truffée de références à la BB King, de femmes fatales et de jeunes désamourés, pour conclure : "le diable est une femme"!

Inépuisable, comme la plupart des grands artistes, Ben S. et son quartet enchaînent sur "Mitsubishi boys", une variation perso du début des eighties, écrite sur un vieux blues de Howling Wolf : "il avait dix ans quand il a écrit ça en 1940", fait-il, admiratif. "Le ciel pleure, personne ne blague, Mitsubishi boys"... C'est de la musique vivante "live"! Ben a joué ça à Tokyo, où quelqu'un lui a demandé ensuite s'il ne pouvait pas gommer le petit côté critique du Japon post industriel : "je lui ai dit non, car si on enlève ce qui est mauvais, on enlève aussi ce qui est bon"! Manichéen, Sidran? Non, plutôt new-yorkais. Et quelle pêche pour un Papy du jour...

Repost 0
Published by Jo Gatsby - dans NEWS DU JAZZ
commenter cet article
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 23:52

Par Jo Gatsby 

 


Urban jazz. Après un premier album très acclamé par la critique, le guitariste maltais Sandro Zerafa, membre du collectif Paris Jazz joue en quartet au Sunset pendant qu'un autre guitariste, William Chabbey, joue en trio à la cave du sunside. Le jeu de Sandro Zerefa est à la fois précis et convivial.

Le pianiste Laurent Coq lui sert une réplique pleine d'humour. Zerafa invite en scène d'autres musiciens du collectif Paris Underground Jazz, avec qui il défriche de nouveaux thèmes à la lisière des meilleurs standards et sur lesquels le guitariste brode des variations harmoniques en double impro. Le quartet de départ s'enrichit ainsi de deux saxophonistes ténors, Robin Nicaise et David Prey (?) qui dialoguent sur des tonalités majeures, positives, lumineuses, tandis que Zerafa égrène de subtils accords qui rappellent un peu ceux d'Al Dimeola période seventies...

Laurent Luc revient au piano pour "Float", dernier thème du set que le guitariste envoie les yeux à demi fermés derrière ses lunettes à montures noires en chantonnant certains passages. C'est du lourd, bien stylé, vivant. Urbain et poétique!

Repost 0
Published by Jo Gatsby - dans NEWS DU JAZZ
commenter cet article
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 22:30

Par Jo Gatsby

 


 

Mon ami blogueur Le Ch'timi me dit que je fais une pause, mais il se trompe! Je suis place du Tertre à Montmartre où j'écoute jouer un trio tzigane.

Mon pote le gitan est de retour ce soir, avec quelques-unes de ces perles de la musique la plus populaire du XXe siècle, de ces thèmes dont on oublie jusqu'au titre à force de les avoir entendu chanter, choruser, par les anonymes comme par les plus grands musiciens: feuilles d'automne, feuilles d'hiver ou de printemps, aznavouriades, djangoriades, mouloudjiades, romanes anatoles grâce auxquelles le coeur le moins bien accroché retrouve son patois sans coup férir, en ouvrant grand les oreilles, tout simplement! Au Clairon des Chasseurs, à l'angle supérieur droit de ce Tertre magique se perpétue un rituel qui avait si bien fait chanter Montand : son pote le gitan n'y joue pas près du poêle, au fond du bistrot, mais près de la fenêtre, au coin de la rue, à deux pas de l'ancienne mairie de la "Commune de Montmartre" devenue magasin d'aquarelles et de souvenirs de Paris.

Repost 0
Published by Jo Gatsby - dans Rétro audio...
commenter cet article

Présentation

  • : music-lovers.over-blog.com
  • music-lovers.over-blog.com
  • : Le lieu de toutes les musiques, donc de La zique. Des tambours de la préhistoire à ceux du Bronx et d'ailleurs, du jazz pré-Ellingtonien au funkadelic post-post-jazz-rock, sans oublier le faulque, le rauque, le 'n'roll, la valse et la java!
  • Contact

Profil

  • Jo Gatsby
  • Journaliste professionnel, musicien amateur, guitariste et flûtiste, membre du Big Band Note Bleue (Angers-Saint-Barthélemy d'Anjou, France), créateur du blog Music-lovers sur overblog pour contribuer en toute modestie à votre information!
  • Journaliste professionnel, musicien amateur, guitariste et flûtiste, membre du Big Band Note Bleue (Angers-Saint-Barthélemy d'Anjou, France), créateur du blog Music-lovers sur overblog pour contribuer en toute modestie à votre information!

MAXIME

SOURIS QUI PASSE QUAND TU RÊVES A LA FENETRE N'EVEILLE PAS LE CHAT DE PAR SON CRI PERSAN...

Recherche

Archives