Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 23:36

Sylvain Luc jouait ses Standards dare dare, pas ordinaires au theatre Traversiere les 20. & 21 octobre 2009... PARIS (Music-lovers)--Sylvain Luc joue les yeux fermes la plupart du temps sur de tres belles guitares au son acoustique puissant. Apres Lover man, il enchaine sur un impromptu hors CD puis entame un theme jazz-rock percussif en grattant les cordes sous le sillet, rythmant mode basse electro R'n'B une suite d'accords a la Stanley Clarke! Assis, il se leve a moitie, seul en scene, s'arrete soudain de jouer et reprend une citation bluesy... C'est le concert de lancement de son double CD 2009, Standards, c'est le concert de l'annee pour 150 a 200 fans de Luc, Lucky Luc, quelques copains musicos au premiers rangs, qui boivent sa zique comme d'autres de la vodka orange ou un champagne au caviar de Cointreau :-)))) Puis il se fait folk, Lucky folk, cherchant dans les sixiemes et septiemes majeurs ou diminues la quintessence des sons sur sa six cordes noire a ouies stradivarius, son violon tzigane, sa maitresse mulatre! Un zeste de phasing et le silence, puis a nouveau une belle cavalcade d'accords frottes, frappes facon Woodstock, mode classico-yemenite, tandis qu'un metro indelicat gronde par la, dans les entrailles de la rue Teaversiere, sous le theatre eponyme. "Merci bcp je n'ai plus rien a jouer", fait-il avant le premier rappel. L'Afrique n'est pas loin non plus dans ses chorus en picking. SL joue blach & white en permanence, de plus en plus heritier de Montgomery, mais d'un Montgomery qui aurait ete metisse d'un Marcus Miller, funkadelique a souhait... La Gretsch cream est de retour poyr ce tomber de rideau! Le "Carefusion Festival de Paris" a encore de beaux lazzis devant lui! "Bon d'accord", fait- il, debutant avec humour un theme flamencisant, calme, puis le doux, existentialiste et tres melancolique "... Que... reste-t-il de nos amours " de CharlesTrenet! Drole, SL sort, revient, cite une autre rengaine puis ouvre la porte a Orfeo Negro, au carnaval bresilien, a la tristesse panatlantique, veridique, guitaristique, "live" et renversante, a grandes brassees de basses bien noires et de solis cristallins comme pas deux! SL est passe du sud au nord comme d'autres faisaient tomber le rideau de fr d'Est en Ouest, vingt ans plus tot. Sa guitare est a present entree dans la legende, et pour longtemps :-))) Jo Gatsby dixit sans accent sur iphone www.disquesdreyfus.com
Repost 0
Published by Jo Gatsby - dans AVIS DE CD...
commenter cet article
19 septembre 2009 6 19 /09 /septembre /2009 00:31
JO GATSBY
Ayant reçu l'info ci-dessous concernant un  artiste authentique comme je pense qu'il en existe encore quelques-uns mais pas tant que ça à y bien regarder, je me permets de vous proposer d'y jeter un coup d'oeil en ouvrant grand les oreilles par la suite, là où il va près de chez vous et bientôt!

Après les concerts évènements de cet été 
aux Rencontres Marc Robine et au festival "Chansons de parole" à Barjac, retrouvez FREDERIC BOBIN  SUR SCENE :
 
 
 
DANS LES MEDIAS :
 
 
Retrouvez l'intégralité des articles sur le blog myspace de FREDERIC BOBIN (ici)
 
 
TELECHARGEMENT :
 
L'album SINGAPOUR est désormais téléchargeable en version numérique
(CIQUEZ SUR LA POCHETTE)
 
 
 

 
Management/Médias/Scène  : Peggy  Corsant 06.20.23.38.51 ou par mail - myspace

Production : FM AIRS PROD Elise Fernandez  09.71.37.42.39 ou par mail

Myspace de Frédéric BOBIN avec ses actualités et ses vidéos

Site de Frédéric BOBIN

Groupe facebook de Frédéric BOBIN
 

 
 
Repost 0
Published by Jo Gatsby - dans Ah - vous chantiez...
commenter cet article
10 septembre 2009 4 10 /09 /septembre /2009 23:51
SYLVAIN LUC, le guitariste français de jazz, vient de faire éditer un nouveau double CD de “Standards” ! Les amateurs pourront le découvrir lors de sa SORTIE LE 14 SEPTEMBRE 2009. Cet opus clé vient de décrocher les   4 CLÉS TÉLÉRAMA, haut le manche... Sylvain joue de grands thèmes populaires français et appartenant au répertoire du jazz traditionnel.

"Sa guitare chante, ses notes s'envolent, les airs demeurent, tout légers, tout soyeux, tout neufs et pourtant familiers",  note notre confrère de Télérama.

"Attention évènement !" renchérit Guitarist Magazine! Croyez-en mon ami Benjamin, qui porte ce projet pour Dreyfus jazz, c'est plus qu'une simple sortie de disque, c'est davantage qu'un simple temps fort musical : de l'émotion à l'état pur, servi par l'un des plus grands magiciens de la six cordes jazz.
                                                                                                                       Jo GATSBY

http://www.disquesdreyfus.com/pages/369462-standards.html
Repost 0
Published by Jo Gatsby - dans NEWS DU JAZZ
commenter cet article
4 septembre 2009 5 04 /09 /septembre /2009 19:54
PAR JO GATSBY


Sunset/Sunside 2009 : pianissimo, Giovanni Mirabassi, août 2009

Nagual Orchestra (groupe) et Tam de Villiers (Guitare) ont remporté les trophées du Sunset / Sunside 2009. Suivis de près par d'autres artistes prometteurs...

Aprés Yaron Herman, Leila Olivesi, Max Pinto, Polychrome, Karim Gherbi, Boris Pokora, Scott Tixier, Oxyd... Voici le palmarès des trophées du Sunside 2009 (9ème édition) :

1er prix de groupe : 
Nagual orchestra
2ème prix de groupe : Renza Bô

1er prix de soliste : 
Tam de Villiers (guitare)
2ème prix de soliste : 
Paul Marie Barbier (vibraphone)
Mention spécial du jury : 
Arnaud Biscay (batterie) pour son chorus

L'organisateur des Trophées et son équipe évoque une délibération qui fut "
longue et animée. Le niveau était homogène entre l’ensemble des groupes et il a été difficile de les départager.  Le jury était composé cette année de Petra Gerhman (Métisse Music), Franck Amsallem (pianiste), Jean-Pierre Turpin (fidèle client), Samy Thiebault (saxophoniste), Djoa (tremplin Esprit Jazz) et Agnés Minetto (ingénieur du son)."


Parmi  l'ensemble des musiciens et des groupes qui ont participé à cette nouvelle édition il faut citer le JS Trio, Alberto Pibiri Trio, The Elements, Nagual, Untrio, Soundchaser, Renza Bô, PMB Quartet et Tam de Villiers Quartet. 


Une soirée sera organisée dans le courant de janvier 2010 par le club parisien pour honorer cette 9ème édition.

www.sunset-sunside.com
Repost 0
Published by Jo Gatsby - dans NEWS DU JAZZ
commenter cet article
1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 00:40

PAR JO GATSBY

ALDO-ROMANO-2010.jpg LE nouvel opus d'Aldo Romano comprenant Lionel Belmondo (saxo), Stéphane Belmondo ( tptte), Erci Legnini (piano), Thomas Bramerie (basse), Géraldine Laurent (saxophone) et le percussionniste Xavier Desandre nous parle de "L'origine"".

 

Il évoque aussi le temps des "jazz messengers", celui des Coltrane, Miles, Kelly, Marlène, Johnny Cash, Count Basie, Ellington, Nina Simone, Lester Young, Cole Porter, Chet Baker, Janis Joplin, le "Bird", Gershwin, Billie Holiday et Art Blakey, mais aussi Pier Paolo Pasolini et "l'oeuvre en devenir" à travers le jazz.

Batteur, chanteur, guitariste, auteur, écrivain, poète, Aldo Romano s'affirme une foisi de plus ici comme un des artistes majeurs de la scène européenne. L'ensemble "Hylne au soleil" des frères Belmondo lui offre l'accompagnement sans faille et sensible qu'il mérite.

DREYFUS JAZZ 2010 - www.disquesdreyfus.com

ADRIEN MOIGNARD (guitare), accompagné ADRIEN-MOIGNARD.jpg par un nonnette de choc comprenant les guitaristes "tziganes" Mathieu Chatelain, Benoït Convert, Stochelo Rosenberg, Hono Winterstein, les bassistes Jérémie Arranger et Jérôme Regard, le saxophoniste Cédcric Ricard, les percussionnistes Xavier Sanchez et Xavier Desandre Navarre d'un morceau à l'autre livre de son côté un magnifique CD intitulé "All The Way", du titre du morceau phare.

 

Un phrasé brillant, une virtuosité à couper le souffle et des arrangements mélodieux à souhait font de ce disque de reprises et de créations originales une belle entrée en matière pour l'un des moins connus des guitaristes de la famille Django, qui s'ouvre de plus en plus à d'autres styles et au jazz tout court.

Dreyfus jazz 2010 - www.dreyfusdisques.com 

Repost 0
Published by Jo Gatsby - dans AVIS DE CD...
commenter cet article
29 août 2009 6 29 /08 /août /2009 00:56

PAR JO GATSBY

       Brassens d'abord, au Festival  Charavines, une photo de  Philippe  Dutilleul (SD)

"BRASSENS   D ' ABORD
   et  des  copains  au  bois  d'mon  coeur", c'est :
Alain  Brisemontier   chant ,  guitare ,  en  trio  avec  
Francis Jauvain, accordéon,  accordina,  sax  baryton, François  Marsat, contrebasse , qui joueront pour vous au THV de Saint-Barthélemy d'Anjou le mercredi 23 septembre 2009 pour vous donner le meilleur d'eux-mêmes et du plus grand chansonnier français du XXe siècle!

Ex agent artistique de nombreux artistes plus ou moins célèbres, parmi lesquels l'excellent Gérard Pierron, à qui l'on doit la résurrection du poète Gaston Couté, mais surtout l'un des répertoires les plus riches de la chanson française récente, Alain Brisemontier dédie depuis quelques années son temps d'homme et d'artiste à celui qu'il considère comme l'un des plus grands poètes de langue française, outre son parcours de chanteur et d'homme de scène de la seconde moitié du siècle en question, jusqu'à sa disparition au début des années 80.

Alain B. est surnommé "La Brise" pour la qualité particulière de on chant, la subtilité de ses accompagnements que de nombreux fans ont pu apprécier lors du dernier festival international "Brassens" de Charavines, en août 2009, 14e édition du genre.

La Cane de Jeanne, les Trompettes de la renommée et Les copains d'abord ont trouvé avec "La Brise" une nouvelle jeunesse, son interprétation littéralement fidèle faisant rejaillir avec bonheur l'immense talent du chanteur moustachu que Brel et même Ferré respectaient comme la prunelle de leurs yeux!
 
Aussi dois-je conclure en notant qu'il est  vivement conseillé  de réserver vos places,  à partir du  1er Septembre, à moins que vous soyez du genre à risquer d'attendre la dédicace à la sortie de la salle à la fin du concert, ce que ne ne vous souhaite pas!

Renseignements et réservations au Théâtre de l'Hôtel de ville de Saint-Barthélemy d'Anjou  : 02.41.96.14.90
www.thv.fr
 
 

 

Repost 0
Published by Jo Gatsby - dans Ah - vous chantiez...
commenter cet article
23 août 2009 7 23 /08 /août /2009 23:34

 

Par Jo GATSBY

Né à Pérouse, Italie, Giovanni Mirabassi est un pianiste hors norme. Créateur davantage qu'imitateur et standard player, il avance au gré d'un imaginaire musical totalement neuf, en trio ou avec d'autres formations.
 

 

Giovanni et une spectatrice du Sunset, en août 2009, entre deux sets, le temps d'une dédicace sympa (Photo Jo Gatsby)

Depuis 18 ans a Paris, il voyage également beaucoup et innove en permanence, comme les spectateurs du Sunset ont pu le remarquer lors des soirées d'août, pianissimes!
 

Aime Monk, cite Coltrane. Il évolue entre jazz et nouvelle musique contemporaine, et sait créer un type unique de phrases bluesys detachées notes par notes pour emporter l'auditeur.

Davantage prochainement sur Music lovers, en photo et en vidéo.

 

Repost 0
Published by Jo Gatsby - dans NEWS DU JAZZ
commenter cet article
14 août 2009 5 14 /08 /août /2009 20:40
Par JO GATSBY




Contemporains, Verlaine et Gauguin l'étaient certes chronologiquement mais pas seulement dans le temps, également dans ce qui a permis à l'un d'écrire le poème dont nous ne gardons que le célèbre "de la musique avant toute chose", et à l'autre de peindre comme un musicien docteur es âme humaine, mélodiste des contrastes simultanés des couleurs, compositeur de thèmes internationalement accessibles. Ce sont deux champions de la "musique d'avant et d'après l'amour", et pourquoi pas pendant...

Il y a quelque chose de verlainien chez Gauguin, comme l'indiquait son amitié avec Van Gogh qui n'est pas sans faire penser à celle de Verlaine avec Rimbaud, son jeune cadet dont les "Illuminations" demeurent l'un des plus grands actes poétiques jamais vécus.

Aussi m'a-t-il semblé normal d'accompagner cet extrait du one man show consacré à Paul Gauguin par le metteur en scène, comédien et auteur anglais Tony Stowers (vidéo ci-dessus) par un extrait de Jimi Hendrix intitulé "Moon, turn the tides, gently", l'un des titres du chef d'oeuvre absolu d'Hendrix, "Electric Ladyland"...

Le solo de guitare qui suit ce titre au début de "Still raining, still dreaming" est de mon point de vue un des sommets de l'art musical récent,  ce qu'aucun guitariste ou même artiste avant lui n'a jamais pu exprimer musicalement, à ce point de hauteur dans l'émotion où  l'être et l'instrument mis à son service se confondent totalement, recréant une seconde voix plus
vraie que la première qui nous dit comme Gauguin :


"Qui sommes-nous, d'où venons-nous, où allons-nous"?

Le titre d'une des plus grandioses peintures de la pré-modernité, datée de la fin de la révolution industrielle et de ce qui aura sans doute été le début de l'ère psychédélique dont Hendrix vivait l'un des temps les plus forts depuis son Amérique natale, unissant les mêmes angoisses métaphyiques, celles du "Voodoo Chile" qu'il pensait être, à celles de l'ami des tahitiennes et des habitants des Marquises.

Sans doute n'est-ce pas un hasard non plus si Tony Stowers arrive lui directement du nord du Royaume Uni, de la région un peu fraîche de Newcastle-upon-Tyne pour nous renvoyer ces chaudes et belles perceptions d'un artiste parti vivre dans l'autre hémisphère la fin de ses jours, après avoir laissé à l'humanité toute entière l'une des oeuvres peintes les plus profondes, les plus déroutantes aussi, malgré la simplicité de ses dessins et l'invention qui fut la sienne des portraits "chantournés" où seuls les couleurs délimitent les motifs, comme certains adjectifs dans la poésie de Verlaine délimitaient les expressions du sentiment entre mélancolie et amour perdu, entre "Barcarolle" et "Romances sans paroles", "Fêtes galantes" et "La bonne chanson"!

Finalement, Verlaine comme Gauguin avaient bien raison d'avoir tort pour leur époque, d'avoir raison pour la suivante et pour toutes les suivantes, tout comme Tony Stowers a sans doute raison de ne pas attendre demain pour que revive le mythe de Gauguin à Pont-Aven, où la musique de ses mots dits à pleine bouche, à corps déployé sur une scène symbolique, face à un public fantôme absent devant "Le fantôme de Gauguin" en action, où cette musique inoubliable résonnait plus et mieux que toutes les mondanités théâtrales parisiennes que vous et moi pouvez bien imaginer en ces temps de résilience bancaire et de marivaudage présidentiel...

"Sa voix, étant de la musique fine,
Accompagnait délicieusement
L'esprit sans fiel de son babil charmant
Où la gaîté d'un coeur bon se devine."

                         (In "La bonne chanson", de Paul Verlaine).

                Paul Verlaine, dans un café, vers la fin de sa vie. Il est mort en 1896.

Ce n'est donc rien d'autre que le hasard qui a fait écrire des "aquarelles" à l'un et peindre des mandolines accrochées au mur derrière Suzanne, nue, assise au coin d'un lit modeste, à l'autre.

 
     Suzanne cousant, étude de nu, Paul Gauguin 1881.

 Actualité de ces grands hommes. Réalité de leurs oeuvres. Musicalité de leurs discours. Théâtralité des vies de ces deux individus que rien ne rapprochait de leur vivant mais que tout réunit à présent : 

" Suis-je né trop tôt ou trop tard?
Qu'est-ce que je fais en ce monde?"


                                      ... se demandait Gaspard Hauser dans la célèbre strophe de "Sagesse" où le poète, tel une "mouette à l'essor mélancolique", 
           se demande "Pourquoi, pourquoi"?
 


Et Tony Stowers de répondre un siècle et des poussières plus tard par ses propres interrogations : "Tell me why all those bloody tourist don't give a damn on it here in Pont-Aven, tell me why they don't care at all, why, why"...

From my home, vendredi 14 août 2009, 22h50, voir aussi sur U tube en
cliquant ICI






 
Repost 0
Published by Jo Gatsby - dans STAR'S WAR
commenter cet article
12 juillet 2009 7 12 /07 /juillet /2009 23:19
 BRAVO à Yaron Herman ! Il vient d'être nominé aux Victoires du Jazz 2009 dans 3 catégories :
Meilleur Album Jazz de l'année (pour Muse, LaBorie Jazz),
Artiste de l'année,
et Prix du Public !!!

En prime, c'était son anniversaire ce dimanche de juillet. Joli K do, non? K do dièse, au moins...

Jo Gatsby 
Repost 0
Published by Jo Gatsby - dans NEWS DU JAZZ
commenter cet article
25 juin 2009 4 25 /06 /juin /2009 14:07
Ne manquez pas le ... Main Square Festival - du 2 au 5 juillet 2009 sur la Grand’Place d’Arras avec :

Coldplay - The Ting Tings - Amy Macdonald - M.Ward (2 juillet)
  Phoenix - Lily Allen - Kanye West - Yuksek - Birdy Nam Nam - Boys Noize- Ace Out (3 juillet)
Placebo - Kaiser Chiefs - Bloc Party - Gossip - Ghinzu – Expatriate - Crookers (4 juillet)
Franz Ferdinand - Duffy – Moby - Lenny Kravitz - Katy Perry - Justin Nozuka - Mickael Franti (5 juillet )!!!!

http://www.mainsquarefestival.fr

Repost 0
Published by Jo Gatsby - dans STAR'S WAR
commenter cet article

Présentation

  • : music-lovers.over-blog.com
  • music-lovers.over-blog.com
  • : Le lieu de toutes les musiques, donc de La zique. Des tambours de la préhistoire à ceux du Bronx et d'ailleurs, du jazz pré-Ellingtonien au funkadelic post-post-jazz-rock, sans oublier le faulque, le rauque, le 'n'roll, la valse et la java!
  • Contact

Profil

  • Jo Gatsby
  • Journaliste professionnel, musicien amateur, guitariste et flûtiste, membre du Big Band Note Bleue (Angers-Saint-Barthélemy d'Anjou, France), créateur du blog Music-lovers sur overblog pour contribuer en toute modestie à votre information!
  • Journaliste professionnel, musicien amateur, guitariste et flûtiste, membre du Big Band Note Bleue (Angers-Saint-Barthélemy d'Anjou, France), créateur du blog Music-lovers sur overblog pour contribuer en toute modestie à votre information!

MAXIME

SOURIS QUI PASSE QUAND TU RÊVES A LA FENETRE N'EVEILLE PAS LE CHAT DE PAR SON CRI PERSAN...

Recherche

Archives