Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 mars 2009 3 04 /03 /mars /2009 16:42
Par Jo Gatsby 
avec l'aimable autorisationi de crammed records 

Staff Benda Bilili nous vient du Congo Kinshasa. Composé de 4 chanteurs/guitaristes paraplégiques, frappés par le manque de vaccins antipolio, le groupe circule dans d'incroyables véhicules customisés. Leur premier CD intitulé "Très très fort" vient de sortir chez Crammend records.

Les musicos de SBB vivent dans la rue, aux alentours du zoo de Kinshasa. SBB est doté d'une section rythmique composées de jeunes musiciens, et d'un virtuose de 17 ans qui joue des solos étonnants sur un instrument à une seule corde qu'il a fabriqué à partir d'une boîte à conserve!
Staff Benda Bilili crée des chansons d'une beauté et d'une puissance extraordinaires, basées sur des grooves de funk, de rumba ou de reggae, portées par de magnifiques voix de crooners bluesy. Staff Benda Bilili véhicule un message universel, à la fois émouvant et plein d'espoir, que le groupe se fera un plaisir de présenter en France début juillet (notamment à Paris et aux Eurockéennes de Belfort). 

L'afrique révèle ici une nouvelle facette de ses talents musicaux infinis dont l'apport dans les musiques européennes se fait de plus en plus flagrant. Music against polio, musique contre la bêtise, de la music avant toute chose mais n'oubliez pas que sans argent, les jeunes d'Afrique et d'ailleurs, chez nous aussi ne pourront pas être vaccinés contre la polio, dit le titre de ce CD et d'un des thèmes proposés...



EXTRAITS VIDEOS:
POLIO: 
http://www.crammed.be/staffbendabilili/polio/f/index.htm 
TONKARA: 
http://www.crammed.be/staffbendabilili/tonkara/f/index.htm
JE T’AIME: 
http://www.crammed.be/staffbendabilili/jetaime/index.htm
TRAILER du prochain film produit par La Belle Kinoise: 
http://www.crammed.be/staffbendabilili/trailer/index.htm
Repost 0
Published by Jo Gatsby - dans AVIS DE CD...
commenter cet article
20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 17:13
PAR JO GATSBY



“Délices”, le nouvel et 3ème album de Kiemsa,  est annoncé avec  14 nouveaux titres "chocs", très post-punk-rock, électro, où les paroles comptent aussi! Guitares acérées, cuivres cisaillés, la voix bien affirmée du lead vocal et des textes qui fleurent bon leur poésie nocturne vont s'engouffrer dans vos ouïes en manque de pêche depuis quelques mois. Tournée européenne 2009 dans la foulée!
Lorsque Martin Hallier est né en Anjou à la fin du XXe siècle, aucun de ses deux parents  ne pouvaient supposer qu'il serait un jour le lead vocal d'une des formations les plus réputées d'Europe, qui ne devrait pas tarder à supplanter les Clash ou Tokyo Hôtel sur les scènes asiatiques, et dont les américains raffolent déjà.
Leur dernier CD dont la sortie est prévue au printemps 2009 va encore surprendre les fans de "Qui aime ça", pour écrire le nom de ce groupe en respectant l'orthographe, ce qu'ils sont incapables de faire, sauf en scène, où la syntaxe d'une saine musique est perceptible dans le déluge de décibels qui pleuvent sur le public.
Dès les premières dates, QUIEMSSSA a provoqué de nombreux suicides parmi les jeunes groupies sautant et se pressant au premier rang pour tenter de toucher Martin. A chaque fois, Miss Strange, la soeur de Martin et première fan historique du groupe aura fait de son mieux pour éviter à sa star de frangin d'être obligé d'interrompre le show, car il doit continuer. Mais elle a pris la fuite depuis vers le sud, comme le Joe de Hey Joe, car elle a largué ses derniers amants dans la capitale...
Costards noirs & rock’n’roll…

Après 8 ans d’existence et plus de 300 concerts, les 7 gentlemans punk-rockeurs de Kiemsa ajustent leurs vestes et resserrent leurs cravates pour une tournée à travers toute la France et l’Europe tout au long de l’année 2009.
A chaque concert phare, MARTIN se spame du haut de la scène et se fait lifter par le public jusqu'au pupitre de la régie. Surtout si le régisoeur est une régisseuse...
Un jour, à Mûrs-Erigné, non loin de sa ville natale, le chanteur fou de K. a littéralement plongé sur son public d'une hauteur de près de 2m dehaut, profitant lâchement d'une panne EDF pour faire le tour de la salle porté à bout de bras et maintes fois peloté par fans, femmes, et groupies. Bilan : 7 blessés, 15 dépressions nerveuses, 23 médailles du mérite rock'n'roll, 48 pétitions contre le bruit, 9 articles dans la presse ska, 5212 soaps opéras composés en mémoire de l'évènement.

Au re-père toire du band le plus célèbre de l'ouest, des tubes comme "Le super Caddie de ma môman", "Raymond est le meilleur", "Ah si j'avais des gros bras et une grosse ... voiture", et à chaque titre sa série de riffs cuivrés, ampoulés, aux petits oignons. KYAIMMSSA a commencé" l'année 2009 en Allemagne et la finira sans doute au Goulague ou à Cuba, sauf si Guantanamo obtient une période d'ouverture complémentaire pour les fans de Disney music.

Kiemsa en tournée :
11/04/09 - PRE EN PAIL (53) - 
Festival Paysaso Loco + Casualty + Dreed
18/04/09 - BREHAL (50) - Salle municipale
25/04/09 - LA ROCHE SUR YON (85) - Le Fuzz'Yon
02/05/09 - ST FLORENT LE VIEIL (49) - 
Festival Boosté + Manu
06/05/09 - BRESSUIRE (79) - 
Gala
09/05/09 - BEAUTOR (02) - 
Menké Plus K1 Festival + Elmer Food Beat + Pierpoljak
13/05/09 - TOULOUSE (31) - 
Le Phare
14/05/09 - CARCASSONNE (11) - 
Le Rockadelic
15/05/09 - BERGERAC (24) - Le Rocksane
29/05/09 - AMBERG (Germany) - Berg Bei Eichstätt Open Air + Ektomorf
31/05/09 - METZ (57) - Festival Metiz'Art
05/06/09 - FORS (79) - Festival
06/06/09 - REIMS (51) - 
La Cartonnerie
13/06/09 - MONTPELLIER (34) - 
Espace Rock de Grammont
27/06/09 - LES MOUTIERS SOUS CHANTEMERLE (79) - 
Festival Festiv'été Musicales
11/07/09 - PERPIGNAN (66) - Les nuits underground au palais
17/07/09 - SAINT DIE (88) - Festival Drop'n'Rock
01/08/09 - RAVERSBEUREN (Germany) - 
Lott Festival
07/08/09 - BAD WINDSHEIM (Germany) - 
Weinturm Open Air
08/08/09 - SCHIERLING (Germany) - 
Labertalfestival
29/08/09 - DIJON (21) - 
Festis Festival

Pour plus d'info :



 
Repost 0
Published by Jo Gatsby - dans AVIS DE CD...
commenter cet article
10 décembre 2008 3 10 /12 /décembre /2008 00:27

 Rabia Jabrane en concert en 2008 ( Photo SD)

Elle chante comme vous et moi respirons. Sa voix naît au coeur de l'Atlas, franchit les plaines, traverse le détroit de Gibraltar, puis l'Espagne et les Pyrénées d'avant Roland de Roncevaux et son cor mortel.
Rabia Jabrane est en train de se révéler être l'une des voix les plus profondes de nos terres encore émergées d'avant les équinoxes culturelles dûes au réchauffement climatico-urbain.
Avec les musiciens de Meskalyl, une formation de musique traditionnelle marocaine, Rabia se pose là comme l'une des voix les plus fascinantes de l'Ouest Atlantique, celui qui remonte les côtes depuis Agadir jusqu'au bout du Finistère, en déclinant à l'infini des mélopéees issues de la nuit des temps berbères, kabyles, panarabes, mais toujours musiques et chansons empreintes de paix et de désir de l'autre. Amie des beatboxers Ezra, O'slim, LOS, Rabia joue avec les rythmes comme avec les mots les plus sages.

http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile&friendID=162890812




 
                                            China Moses, concert anniversaire des dix ans de Jazz pour Tous,  Angers 2008 (Ph CJ)

 China est née chanteuse, née d'une chanteuse, née pour chanter. Elle a le swing dans le sang, celui que sa mère Dee Dee Bridgewater lui a légué en même temps que ce beat vocal trés authentique que China Moses fait vivre à la perfection, accompagnée par un quintet tonique,  au sein duquel sa voix anglophone de présentatrice de télévision résonne charnellement, sensuellement, faisant appel à la belle séquence biblique qui nous conseillait à nous, les hommes, de nous méfier de toutes les chanteuses...
Méfie-toi de la chanteuse, mais pas trop! China vous embarque avec une belle maîtrise de l'improvisation au fil de couplets qu'elle raconte autant qu'elle les crie, comme autant d'odes à la joie, d'hymnes à la fête!
Rabia et China sont dans le même bateau, qui tangue comme la passion, et dont les voiles gonflées d'amour d'autrui comptent déjà parmi les plus belles navigations de la chanson contemporaine de l'hexagone, tissant des liens outre-Atlantique et outre-Méditerranée. Elles nous confirment que Baudelaire disait vrai en écrivant que la musique "est la forme la plus élevée du silence". Mais aussi de la parole donnée.



                                                                                                                                                                       JO GATSBY

www.jazzpourtous.com




 
Repost 0
Published by Jo Gatsby - dans Ah - vous chantiez...
commenter cet article
15 septembre 2008 1 15 /09 /septembre /2008 12:12
Des Victoires du jazz ont été décernées à Ahmad Jamal, Géraldine Laurent, Roy Haynes pour 2008. Ces artistes édités par Dreyfus Jazz ont en commun un sens inné de l'improvisation et d'avoir défriché de nouveaux espaces musicaux et scéniques, chacun dans un répertoire original à la fois classique et ouvert sur les nouvelles musiques, en particulier en ce qui concerne Géraldine Laurent, prix Franck Ténot et révélation de l'année, ex aequo avec le pianiste Yaron Herman (La Borie-Naïve records).


Ahmad Jamal (photo Franck Capri SD)
Ahmad JAMAL
 VICTOIRE 2008 DE L'A
LBUM INTERNATIONAL DE PRODUCTION FRANCAISE

Depuis "In search of", enregistré en compagnie d'Idriss Muhammad (batt.) et James Cammack (bass.), Jamal n'a de cesse d'avancer en associant musique et spiritualité, quête de beauté et d'équilibre tant dans les rythmes que dans les thèmes qu'il compose et joue avec un sens inégalé de l'écoute de ses sidemen et du public. C'est donc une victoire plus que méritée qui vient célébrer un des très grands du jazz contemporain.

 
Géraldine Laurent ( photo Marc Rouvé
SD)

Géraldine LAURENT 
 VICTOIRE 2008 de LA 
RÉVÉLATION INSTRUMENTALE FRANCAISE DE L'ANNÉE (Prix Franck Ténot)
 
Directement issue de la nouvelle génération des jazzwomen de l'hexagone, Géraldine Laurent s'est déjà illustrée dans de nombreux festivals à la tête de formations plurielles, à la fois ancrée dans la créativité la plus pure et dans le respect des codes du jazz. Ceux qui ont eu la chance de l'écouter en scène savent à quel point elle peut suprendre son auditoire! Géraldine était ex-aequo avec le génial pianiste Yaron Herman.
 
Roy Haynes ( photo Jimmy Katz SD)
Roy HAYNES
 
VICTOIRE D'HONNEUR 2008

Vieux routier du jazz, l'auteur de "Foutains of youth" et sa version unique du traditionnel "Greensleeves" dont le rythme de ce "drummer" afro-américain superbement posé en quartet avec le pianiste Martin Bejerano, le soufflant Marcus Strickland et le bassiste John Sullivan laisse un souvenir impérissable remporte ici une victoire d'honneur qui ne surprendra personne parmi les habitués des Victoires, six ans après ce superbe opus déjà soutenu par l'écurie Dreyfus.
The jazz is here to live!
                                                                                         Jo Gatsby
www.disquesdreyfus.com 
Repost 0
Published by Jo Gatsby - dans NEWS DU JAZZ
commenter cet article
3 septembre 2008 3 03 /09 /septembre /2008 11:42
Hugues Aufray chantait récemment dans l'ouest, à Trélazé, devant plusieurs milliers de personnes : Stewball, Monsieur le Professeur et Santiano demeurent ancrés dans toutes les mémoires... Le premier folksinger français a chanté cet été à Québec pour 80 000 spectateurs en compagnie de Céline Dion et d'Adamo. Son show rythmé  par les guitares country d'Ogier de Moussac n'a pas pris une ride. Hisse et ho!
C'est une chance que de pouvoir croiser le chemin de ce grand troubadour dans tous les sens du terme puisqu'il dépasse le mètre quatre-vingt, mais surtout parce que ses chansons sont devenues universelles : on a tous dans le corps et dans le coeur ce cheval blanc qu'il nommait Stewball, ou encore ce fameux trois mâts baptisé Santiano...
Si le terme de culture populaire a un sens, alors oui, le répertoire d'Aufray à présent intimement apprécié par quatre générations de français est bien au coeur de ce domaine que nos télés oublient souvent de faire revivre. Non, Aufray n'est pas un "has been" à l'orée de sa 80e année, qu'il porte comme un charme, lui qui a été premier de cordée de nombreux fous chantants avec lui et après lui! Nombre de jeunots se traîneraient derrière lui au sprint musical... lui qui vient de sortir un nouveau CD d'inédits.
"La réponse, mon ami, elle souffle dans le vent", chantait-il lorsqu'il était le premier à reprendre Bob Dylan en français, avant même que Johnny Hallyday ne traduise à son tour Jimi Hendrix.
Qui était Stewball?
Vérification faite auprès de l'artiste, Stewball était en fait une pie blanche et noire que l'artiste encore enfant avait apprivoisée!  Hugues Aufray aime transposer en les changeant de nom ou de forme des êtres importants dans sa vie pour les faire entrer dans la légende vivante de la chanson.
Au député-maire PS de Trélazé Marc Goua, Hugues Aufray a demandé que les politiques veillent à ce que les enfants ne soient pas de plus en plus victimes de la dérision dont font preuve les adultes, y compris dans certaines BD comme Titeuf, qu'il n'aime pas. Et du consumérisme ambiant, de la folie des marketeurs sur internet.
Sa musique touche parce qu'elle est directe, sincère, engagée sur des thèmes essentiels comme l'éducation, la nature, le refus de tous les racismes et sectarismes. Avec sa crinière blanchie sous la bandoulière de sa belle Gretsch électro-acoustique, le must des guitares country, Hugues est à présent l'aîné de nos bardes, mais contrairement à celui d'Astérix, les gaulois du jour l'ont rappelé une bonne demi-douzaine de fois. Et sur ces scènes-là, Hugues est toujours fier d'y être matelot!
                                                                                      Jo GATSBY 
Repost 0
Published by Jo Gatsby - dans Ah - vous chantiez...
commenter cet article
31 juillet 2008 4 31 /07 /juillet /2008 01:50

Mélissa Laveaux en trio à Angers l'Eté ...


Christine Salem et son groupe "Tradition" de La Réunion ...

 
Et Didier Granet, découvreur de talents - celui de Mélissa, par exemple ...



... ont déclenché ensemble une belle "standing ovation" au Cloître Toussaint d'Angers l'Eté ( photos CJ)

Jeudi 31/07 : le chanteur argentin Melingo et ses musiciens. Début du concert à 21h.  
TEL 02 41 23 50 00 ANGERS TOURISME / OU FNAC.COM
( A suivre)
Jo Gatsby              
Repost 0
Published by Jo Gatsby - dans STAR'S WAR
commenter cet article
28 juillet 2008 1 28 /07 /juillet /2008 21:06

Mardi 29 juillet, le groupe Salem Tradition, mené par la voix de la réunionnaise Christine Salem, se produit au cloître Toussaint dans le cadre du Festival Angers l’été. Photo SD Angers l'Eté.

CONCERT "SALEM TRADITION" / SOIREE WORLD MUSIC DU FESTIVAL ANGERS l'ETE Mardi 29 juillet – 20h30 /  CLOITRE TOUSSAINT / STOP / REPLI THEATRE CHANZY S'IL PLEUT / STOP / POURVU QU'IL NE PLEUVE PAS / STOP / CHRISTINE SALEM AU CHANT / + PERCUSSION MALOYA / STOP : 1ERE PARTIE MELISSA LAVEAUX / STOP /  K NADA OU QUEBEC, SELON  / STOP /  PAS DRY EN TOUT CAS PLUTÖT FOLK / 

Quelques mots sur Salem Tradition…

Style : World

Entourée de percussionnistes qui jouent roulèr, kayanm, doundoum et djembé, Christine Salem scande avec une voix presque rauque et parfaitement ensorcelée un maloya inspiré puisant dans le patrimoine afro-malgache et dans celui de l’Océan Indien.

Originaire du quartier des Camélias, Christine Salem vient d'une nouvelle génération féminine chantant le maloya. À 12 ans, elle écrit ses premières chansons dont un blues en anglais pour se faire la voix. Mélangeant séga, maloya ou blues (tout l'héritage laissé par les esclaves), Christine Salem fait ses débuts dans la rue.

Fréquentant différents courants musicaux de l'Île de la Réunion en tant que choriste, elle s'adonne très vite totalement à sa passion et chante à plein temps.
 TEL 02 41 23 50 00 ANGERS TOURISME / OU FNAC.COM/ STOP/ JO GATSBY/STOP 
P.S. En fait, il n'a pas plu et c'était génial! 

Repost 0
Published by Jo Gatsby - dans Ah - vous chantiez...
commenter cet article
25 juillet 2008 5 25 /07 /juillet /2008 01:25
Yaron Herman, Matt Brewer, Gérald Cleaver en trio à Angers l'Eté en juillet 2008 (Photo C.J.)





Pianiste atypique quoique formé à l'école classique + jazz, Yaron Herman tourne actuellement en Europe.
Angers l'Eté l'a accueilli récemment un soir de grand vent. Sa folle chevauchée pianistique a emballé le public. Son jeu bourré de personnalité, truffé de citations de toutes origines, parfois tellement réinvesties par l'artiste qu'on ne les entend qu'après coup, a fait merveille.
Ce qui interpelle chez Herman au premier chef, c'est son aisance, sa fluidité, mais aussi sa grande percussivité. Sous ses doigts, le Steinway & son's se fait moins policé qu'à l'accoutumée. Herman se laisse emporter par ses improvisations, mi-levé sur son tabouret, semblant parfois à deux doigts de décoller du sol.
Trés construit, qu'il interprète un thème à la Evans ou qu'il rentre dans un univers Mingusien, le répertoire de Yaron H se distingue de ceux des grands pianistes de jazz qui le précèdent par un je ne sais quoi de plus fou, "border-line", un côté cavalcade non-stop qui emporte vite l'adhésion après un court moment d'hésitation, de quasi spleen dans lequel il plonge son auditoire comme s'il allait vendre une quelconque barcarolle jazzifiée, comme un Samson qui aurait viré sa cutie et jeté Chopin par-dessus la scène.
Un incontournable du clavier
Moins naturel mais plus vif que ne l'était Horace Silver, swinguant autant sinon plus que Keith Jarrett, en plus drôle, Herman s'installe bel et bien comme un incontournable du clavier contemporain.
Yaron H gagnerait à s'entourer d'une rythmique un rien plus virtuose,  un peu moins à l'écoute du maître et davantage de leurs propres intuitions. Il y a un temps pour tout. Il n'en est encore qu'au tout début de la notoriété. Ils excellent ensemble lorsqu'ils visitent des thèmes latinos, un zeste free, africains, Herman jouant debout les mains dans le cadre couché du piano à queue pour étouffer ses notes et les déguiser en mélopées du désert. Et hop, il enfourche à nouveau son fringuant piano et disparaît, tel un nouveau loup des steppes musicales dans la nuit déjà bien avancée.

                                                                                                  Jo Gatsby
CD "A time for everything" - www.yaron-herman.com


 
Yaron et Matt en duo concertant...

Nota Bene -  Yaron Herman a enregistré son prochain album, avec Matt Brewer à la contrebasse et Gerald Cleaver à la Batterie. 

Nouvelles compositions, nouvelle musique, ce trio ayant tourné depuis 2 ans sur toutes les scènes du monde, la cohésion et la complicité sont à leur maximum. Yaron a également invité le merveilleux Quatuor Ebène, un des quatuors à cordes les plus innovants pour accompagner ce nouveau projet. L'album sera mixé en Novembre, et sortira le 9 Mars 2009 (16 Pays sur le label La Borie-Jazz-Naïve).
Une série impressionnante de concerts est déjà confirmée pour la présentation de ce nouvel opus !

 
Repost 0
Published by Jo Gatsby - dans NEWS DU JAZZ
commenter cet article
1 juillet 2008 2 01 /07 /juillet /2008 15:55

Note bleue en concert à Jazz-sur-Sarthe, au printemps 2008...
Le big band de jazz Note bleue a enregistré l'an dernier à Trélazé un nouveau CD intitulé "Dédicace", disponible à présent sur simple demande (06 60 58 89 26) au prix de 12€.
Au menu : Spain de Corea, Manteca de Gillespie, Autumn leaves de Kosma, et plein d'autres standards dont Superstition de Wonder, qui comme son nom l'indique est un vraie merveille!
A bientôt au téléphone!
                                                                                   Jo Gatsby (rythm'n guitariste) 
Repost 0
Published by Jo Gatsby - dans NEWS DU JAZZ
commenter cet article
9 juin 2008 1 09 /06 /juin /2008 10:17

 

B.B. King, toutes oreilles dehors! Le maître étalon du blues...                                                               

                                                         Par Jo Gatsby





• Alban DARCHE et son GROS CUBE proposent en ce début d'été 2008 un monument du genre, un nouveau disque compact intitulé "  POLAR MOOD", featuring la quinzaine de musiciens de son habituelle dream team, parmi lesquels les fidèles Jean-Louis Pommier, au trombone, Geoffroy Tamisier ( tptte), Gilles Coronado (gt), Airelle Besson ( tptte et bugle), dans une dizaine de thèmes à l'avant-garde du jazz et de la meilleure musique qui puisse s'imaginer. Alban Darche confirme sa stature de compositeur et d'arrangeur hors norme. 
A commander via www.yolkrecords.com ou chez votre CDisquaire préféré!

• Ne manquez pas le  nouveau CD de René Aubry, « Play time », en hommage discret à Tati, l’homme de Saint-Marc – sur-mer (Hôtel de la plage) ! 18 thèmes à écouter en toute tranquillité, en instrumental, 25 ans après le premier CD de l’ex de Carolyn Carlson et ami d’Yves Simon, toujours coaché par Jacques Marbehant ( Hopi Mesa 2008).
                                                                

• Le guitariste Philip Catherine  a édité cette année « Guitars two » chez Dreyfus jazz. Un superbe opus de 13 titres à déguster entre deux plans business, où l’artiste double sa propre guitare en studio à l’électrique et à l’acoustique, variant du jazz standard au latino, avec des échappées de toute beauté. En concert au Sunset de Paris les 6 et 7 mars.
                                                                                                      
• Le nouveau  CD du Trio Sud de Sylvain Luc, André Ceccarelli, Jean-Marc Jafet, « Young and fine » est sorti. Un superbe opus, où les solis de guitare éclairent une partition swinguante à souhait, comparable aux meilleurs moments d’un Mac Laughlin, avec un beau « Darn that dream » ou encore « I know » de Stevie Wonder. Dreyfus jazz 2008.
                                   
• Aux limites des musiques nouvelles est sorti le  nouveau CD du groupe nantais Idem, 3e du genre, « the sixth aspiration museum overview », qui rappelle le meilleur du Pink Floyd et sort de chez Staccatostudio à Nantes.www.idem-kzfp.com

                                                                                                                                                                                                                                        





Repost 0
Published by Jo Gatsby - dans AVIS DE CD...
commenter cet article

Présentation

  • : music-lovers.over-blog.com
  • music-lovers.over-blog.com
  • : Le lieu de toutes les musiques, donc de La zique. Des tambours de la préhistoire à ceux du Bronx et d'ailleurs, du jazz pré-Ellingtonien au funkadelic post-post-jazz-rock, sans oublier le faulque, le rauque, le 'n'roll, la valse et la java!
  • Contact

Profil

  • Jo Gatsby
  • Journaliste professionnel, musicien amateur, guitariste et flûtiste, membre du Big Band Note Bleue (Angers-Saint-Barthélemy d'Anjou, France), créateur du blog Music-lovers sur overblog pour contribuer en toute modestie à votre information!
  • Journaliste professionnel, musicien amateur, guitariste et flûtiste, membre du Big Band Note Bleue (Angers-Saint-Barthélemy d'Anjou, France), créateur du blog Music-lovers sur overblog pour contribuer en toute modestie à votre information!

MAXIME

SOURIS QUI PASSE QUAND TU RÊVES A LA FENETRE N'EVEILLE PAS LE CHAT DE PAR SON CRI PERSAN...

Recherche

Archives